VILNIUS (Reuters) – La France, la Lituanie et la Lettonie ont appelé lundi à la mise en oeuvre de nouvelles mesures pour protéger les démocraties européennes contre les cyberattaques et la désinformation.
A l’occasion de la visite à Vilnius d’Emmanuel Macron, les trois pays ont diffusé une déclaration commune dans laquelle ils énumèrent une série de recommandations pour le “plan d’action pour la démocratie” que la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s’est engagée à présenter en juillet 2019 pour protéger les systèmes démocratiques européens “de toute influence extérieure”.
Paris, Vilnius et Riga proposent ainsi la création d’un mécanisme conjoint de protection des élections contre des cyberattaques, avec “une réserve d’experts nationaux pouvant être sollicités pour venir en aide à tout État membre demandant un soutien afin de protéger son système électoral”, selon le texte de la déclaration fourni par l’Elysée.


Source link