STOCKHOLM (Reuters) – Le groupe finlandais d’équipements de télécommunications Nokia a annoncé mardi un plan d’économies prévoyant jusqu’à 10.000 suppressions de postes au cours des deux prochaines années afin de réduire ses coûts et d’investir davantage dans la recherche.
Après avoir pris les commandes de Nokia en août dernier, le directeur général Pekka Lundmark a annoncé en octobre une nouvelle stratégie dans le but de transformer l’entreprise pour mieux concurrencer son rival nordique Ericsson.
Dans le cadre de cette transformation, Nokia s’organisera en quatre branches d’activité et son directeur général fera “tout ce qu’il faut” pour attraper ses concurrents dans la 5G, tout en misant sur la capture de parts du marché de son rival chinois Huawei.


Source link