(Reuters) – Facebook a annoncé mardi qu’il prévoyait de supprimer des options de cible publicitaire précis liées à des sujets “sensibles”, comme les questions raciales, sanitaires, religieuses, politiques ou d’orientation sexuelle.
Le géant technologique américain, qui a annoncé le mois dernier un changement de nom – le groupe s’appelle désormais Meta, le nom du réseau social reste Facebook-, fait face depuis plusieurs années à une surveillance accrue de ses capacités de ciblage publicitaire.
Une grande partie des revenus de la firme proviennent des publicités en ligne.


Source link