par Ryan Woo, Anna Ringstrom et Victoria Waldersee
(Reuters) – La principale application chinoise de covoiturage a supprimé le détaillant de mode suédois H&M de ses listes, alors que des célébrités chinoises ont cessé de soutenir les marques étrangères dans le cadre du tollé croissant suscité par les accusations occidentales de travail forcé au Xinjiang.
H&M fait face à un tollé en Chine depuis que des utilisateurs de médias sociaux du pays ont fait circuler une déclaration faite par l’entreprise l’année dernière annonçant qu’elle ne s’approvisionnerait plus en coton au Xinjiang après des rapports faisant état du recours au travail forcé par des musulmans ouïgours.
Des gouvernements occidentaux et des groupes de défense des droits ont accusé les autorités de la région de détenir et de torturer des Ouïgours dans des camps, où certains anciens détenus ont déclaré avoir été soumis à un endoctrinement idéologique.


Source link