TAIPEI (Reuters) – Le géant taïwanais des semi-conducteurs TSMC a déclaré jeudi qu’il mettait tout en oeuvre pour accroître sa productivité face à la pénurie mondiale de puces, signalant néanmoins que les défauts d’approvisionnement pourraient se poursuivre l’an prochain.
Le premier sous-traitant mondial pour la fabrication de puces a indiqué, à l’occasion de la publication de ses résultats trimestriels, qu’il s’efforçait d’étendre ses capacités tout en maintenant des prix raisonnables.
Porté par la demande soutenue de composants électroniques pour smartphones et ordinateurs portables en pleine transition mondiale vers le télétravail, TSMC a battu les attentes du marché au premier trimestre, affichant une hausse de 19,4% de son bénéfice net à fin mars.


Source link