Guillaume Cabanac, chercheur français en informatique, a été récompensé par la prestigieuse revue Nature pour ses travaux sur la détection des contenus erronés dans des articles scientifiques. Il assure à Sciences et Avenir qu’il s’attaque là, avec ses collègues, à “une nouvelle forme de plagiat qui n’est pas encore détectée”.


Source link