DUBLIN (Reuters) – L’autorité irlandaise chargée de la protection des données personnelles a ouvert deux enquêtes sur la plateforme chinoise de partage de vidéos TikTok, liées à l’exploitation des données personnelles des mineurs et aux transferts de données vers la Chine.
La commission irlandaise de protection des données (CPD), principale autorité en la matière dans l’Union européenne pour de nombreux géants de l’internet qui ont établi leur siège en Irlande, peut imposer une amende pouvant aller jusqu’à 4% du chiffre d’affaires global.
La première enquête porte sur “le traitement des données à caractère personnel dans le cadre des paramètres de la plateforme pour les utilisateurs de moins de 18 ans et des mesures de vérification de l’âge pour les personnes de moins de 13 ans”, a déclaré la CPD dans un communiqué.


Source link