par Ece Toksabay
ANKARA (Reuters) – Le bitcoin perdait plus de 4% vendredi après l’annonce par la banque centrale de Turquie de l’interdiction d’utiliser des cryptomonnaies pour régler des achats, justifiée selon elle par des risques de dommages “irréparables”.
Cette décision publiée au Journal officiel risque d’interrompre brutalement l’essor du marché local des crypto-actifs, qui s’est accéléré ces derniers mois avec la hausse rapide du prix du bitcoin, perçu en Turquie comme un instrument de protection contre une inflation à deux chiffres et la dépréciation de la livre turque.
Les volumes de transactions en bitcoin dans le pays ont représenté 218 milliards de livres (22,6 milliards d’euros) entre début février et le 24 mars selon les données du cabinet d’études spécialisé américain Chainalysis.


Source link